fbpx

Composter ses déchets en appartement : vermicompost

La solution Ă©colo pour descendre moins souvent ses poubelles

Desendre Ă  la cave de mon immeuble y dĂ©poser mes poubelles ne fait clairement pas partie de mes activitĂ©s favorites 😛 La solution : rĂ©duire les dĂ©chets non-recyclables grĂące Ă  l’achat en vrac ET composter les dĂ©chets organiques! 

Oui mais, quand tu habites en appart ou dans une maison avec une petite cour ou un mini jardin, comment tu fais pour composter ? J’ai depuis des annĂ©es un vermicompost (aussi appelĂ© Lombricompost) et c’est juste trop pratique.

C'est quoi en fait le compost ?

La prĂ©sence d’eau, d’oxygĂšne, de micro-organismes (champignons, bactĂ©ries, …) et de macro-organismes (petits invertĂ©brĂ©s comme les vers de compost et des larves blanches) transforment des matiĂšres biodĂ©gradables en un amendement riche en nutriments: le compost. Il est semblable au humus que l’on retrouve dans les sous-bois. Contrairement Ă  ce que l’on peut croire, le compost arrivĂ© Ă  maturitĂ© est un produit hygiĂ©nique et qui n’a pas d’odeur dĂ©sagrĂ©able s’il est bien gĂ©rĂ© (petite odeur de sous-bois).

Pourquoi composter, c'est trop cool ?

Composter les dĂ©chets organiques de la cuisine permet d’avoir toujours chez soi deux trucs super cools pour prendre soin des plantes vertes ou bacs Ă  fleurs: du compost (c’est-Ă -dire du terreau de trĂšs bonne qualitĂ© pour repiquer les plantes) et du percolat (du perco-quoi ?? le percolat est un jus brun issu de la fermentation des dĂ©chets – c’est un engrais liquide).

Composter permet de rĂ©duire drastiquement le volume des poubelles (les dĂ©chets organiques reprĂ©sentent environ 30% du contenu de nos poubelles). Moins de dĂ©chets –> poubelle moins grande –> bye bye la poubelle disgracieuse au milieu de la cuisine #decoaddict

Composter permet de faire des Ă©conomies

  • Terreau et engrais 100% gratuits
  • Moins de sacs poubelles = Ă©conomies individuelles
  • Moins de dĂ©chets Ă  collecter et incinĂ©rer = Ă©conomies collectives. Vers une diminution de la taxe immondices ? đŸ™ #onpeutrĂȘver

Composter permet de faire un geste pour l’environnement:

  • Terreau et engrais 100% naturels #byebyeMonsanto
  • Moins de sacs poubelles = moins de plastique
  • Moins de dĂ©chets Ă  collecter et incinĂ©rer = moins de CO2 (transport et destruction)

Comment fonctionne une vermicompostiĂšre ?

La vermicompostiĂšre pour laquelle j’ai optĂ© est un systĂšme vertical de la marque Eco-Worms (conseillĂ©e par l’asbl Worms à Bruxelles), fabriquĂ©e en plastique recyclĂ© en France.

Elle se compose de trois bacs que l’on emboĂźte l’un au-dessus de l’autre. Chaque bac est perforé dans le fonds, ce qui permet aux vers de migrer d’un bac Ă  l’autre et au percolat de ruisseler jusqu’au dernier bac (le gris tout en-dessous).

La rotation des bacs permet une utilisation du compost en continu : quand le 1er bac est rempli, je le mets à la place du bac 2 et remonte ensuite le bac 3, et ainsi de suite. 

Quand le compost est prĂȘt dans le dernier bac, je le rĂ©colte pour mes petites plantes vertes, ce qui me permet de rĂ©cupĂ©rer de la place et de recommencer un cycle 🌿

L’avantage de cette vermicompostiĂšre verticale est qu’elle ne prend pas beaucoup de place. Elle coĂ»te 75-80 euros. Renseigne-toi auprĂšs de ta commune, rĂ©gion, mairie…il y a parfois un petit subside đŸ€‘

Il existe une vermicompostiĂšre avec 3 bacs, comme la mienne (prĂ©vue pour des dĂ©chets jusqu’Ă  4 personnes) ou 4 bacs (jusqu’Ă  8 personnes). En pratique, je prendrais la vermicompostiĂšre avec 3 bacs si vous ĂȘtes seul, en couple, en couple avec un petit enfant. Au-delĂ , j’opterais pour la vermicompostiĂšre Ă  4 bacs.  

Panier n°1 : dĂ©chets “frais”

Panier n°2 : déchets partiellement transformés

Panier n°3 : compost

Comment démarrer un vermicompost

Toute la magie du vermicompost se situe au niveau du travail rĂ©alisĂ© par les vers de terre, ces vers rouges un peu tigrĂ©s que l’on retrouve dans des composts de jardin, dans du fumier,… Pour dĂ©marrer un vermicompost, il faut donc y apporter des vers de compost. Pour cela, il suffit de demander Ă  quelqu’un qui a dĂ©jĂ  un compost (ou Ă  un compost de quartier – regardez ici pour Bruxelles) de vous donner l’Ă©quivalent d’un petit seau de terre de compost avec des vers. Combien de vers? quand mĂȘme une bonne centaine… un vers pĂšse environ 0,25 gr et peut manger jusqu’Ă  une fois son poids par jour. En fonction de la quantitĂ© de dĂ©chets que vous apporterez dans le compost, ils feront des bĂ©bĂ©s afin d’adapter leur nombre Ă  la quantitĂ© de nourriture.

Pour dĂ©marrer un lombricompost, il suffit de mettre un peu de papier journal dans le fonds du 1er panier, d’y dĂ©poser les vers avec un peu de compost (2-3 cm) que vous aurez rĂ©cupĂ©rĂ©, d’attendre une semaine qu’ils s’habituent Ă  leur nouvel environnement et puis c’est prĂȘt, vous pouvez commencer Ă  leur donner des Ă©pluchures de lĂ©gumes đŸ„•đŸ„ŹđŸ Â Vous trouverez des explications complĂštes ici. 

Quels déchets peut-on mettre dans son vermicompost ?

La rĂ©ussite d’un compost consiste à avoir un bon Ă©quilibre entre les dĂ©chets “verts” (humides et riches en azote) et “bruns” (secs et riches en carbone).

OUI 😀😀

DĂ©chets verts

  • Ă©pluchures de fruits et lĂ©gumes (vous pouvez mettre les agrumes et Ă©pluchures de pomme de terre mais elles seront plus lentes Ă  se dĂ©composer), fanes de lĂ©gumes, fruits et lĂ©gumes pourris
  • marc de cafĂ© avec filtre ou en pads, sachets de thĂ© (sauf ceux en matiĂšre synthĂ©tique)
  • coquilles d’oeuf Ă©crasĂ©es
  • restes de repas, croĂ»tes de fromage

 

DĂ©chets bruns

  • essuie-tout, carton non-colorĂ© dĂ©coupĂ© (comme le rouleau en carton de votre PQ 😉), papier journal, serviettes non colorĂ©es, sachets en kraft
  • fleurs fanĂ©es, feuilles mortes
  • litiĂšres de petits animaux herbivores (lapin, cobaye,…)

NON đŸ™…â€â™€ïžđŸ™…

  • oignons (vermifuge)
  • restes d’origine animale (viande, poisson, os,…)
  • matiĂšres inertes (cendres, sable, litiĂšre de chat,…)
  • plastique (mĂȘme biodĂ©gradable car la tempĂ©rature du vermicompost ne sera pas assez Ă©levĂ©e), verre, mĂ©gots de cigarette (sans blague 🙃)
  • langes jetables, textile 
  • sacs aspirateurs, poussiĂšres
  • sauces, huiles, graisses
  • produits laitiers
  • papiers colorĂ©s ou avec de la colle

OĂč placer la vermicompostiĂšre ?

IdĂ©alement, la vermicompostiĂšre se place dans un endroit avec une tempĂ©rature ambiante entre 15 et 25 degrĂ©s, Ă  l’abri des rayons du soleil et du gel en hiver: dans votre garage, cave, buanderie (mais pas Ă  cĂŽtĂ© d’une machine Ă  laver qui va faire vibrer la vermicompostiĂšre et apparemment les vers sont par super fans), cour, balcon. 

En soi, ne vous prenez pas trop la tĂȘte et mettez le Lombricompost lĂ  oĂč cela vous arrange. La mienne est sur ma petite terrasse. Il s’agit d’une terrasse d’immeuble avec un toit. J’ai mis la vermicompostiĂšre dans un coin. Elle est donc Ă  l’abri des rayons directs du soleil et du vent. Par grand froid ou par grandes chaleurs, je ne fais rien de spĂ©cial, je la laisse lĂ .

Mes vers sont dĂ©jĂ  morts une fois mais je ne sais pas Ă  quoi cela Ă©tait dĂ». J’ai demandĂ© Ă  une copine de m’en donner quelques uns de son vermicompost et c’Ă©tait reparti. 

Comment récolter le compost ?

En ce qui concerne le compost solide, une fois que le compost qui se trouve dans le 3e bac ressemble Ă  du terreau et que (presque) tous les vers ont migrĂ© vers les paniers du dessus oĂč il y a de la nourriture “fraiche”, vous pouvez rĂ©cupĂ©rer le compost et le laisser sĂ©cher Ă  l’air libre. On peut ensuite le conserver en le mettant dans une boĂźte ou un sac. 

L’engrais liquide (percolat) se rĂ©cupĂšre dans le bac gris du dessous grĂące au petit robinet. Pour ĂȘtre utilisĂ© pour arroser les plantes, il faut le diluer dans 10 fois son volume d’eau. 

En pratique comment je m'organise ?

Au jour le jour, je mets mes dĂ©chets organiques dans un Tupperware sacrifiĂ© pour la cause, placĂ© dans mon armoire en-dessous de l’Ă©vier, au-dessus des bacs poubelles PMC et ordures mĂ©nagĂšres. C’est important d’avoir un couvercle pour Ă©viter les mouchettes et odeurs.  Tous les 2-3 jours je vais verser le contenu du Tupperware dans le vermicompost.

Si je cuisine une bonne quantitĂ© de lĂ©gumes en mĂȘme temps, je les Ă©pluche au-dessus d’un papier journal, ce qui me permet de tout rassembler en 2 secondes, sans trop salir le plan de travail (et d’avoir Ă  la fois des dĂ©chets vers et bruns 😉). J’amĂšne alors le tout directement dans le vermicompost.

Produits associés

Toutes les recettes sont élaborées et testées à partir des matiÚres premiÚres Happy Slow. Vous trouverez tous les ingrédients ci-dessous et sur la Boutique Happy Slow.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Blog