fbpx

Déterminer les besoins de sa peau et choisir des soins adaptés

Les types de peau, les états de la peau et le cycle de la vie de la peau

Il est important de distinguer son type de peau (qui lui est génétique et ne change pas) de l’état de sa peau (qui est un état passager, réversible) afin d’adopter une routine beauté adaptée. Il est ainsi, par exemple, fréquent qu’une peau mixte soit déshydratée. Cela ne veut pas dire qu’on a changé de type de peau et qu’on aurait « attrapé » une peau sèche. Si vous optez dans ce cas pour des produits pour peau sèche, vous risquez d’appliquer un produit inadapté, trop riche sur la zone T, et favoriser l’apparition d’imperfections.

Les types de peau

Le type de peau est déterminé par le patrimoine génétique. Il s’affirme après l’adolescence et ne va en principe pas changer au cours de votre vie (sauf cas particuliers liés, par exemple, à une prise de médicaments). Découvrez ci-dessous comment déterminer votre type de peau. C’est assez facile, il suffit d’observer son aspect visuel. 

Peau Normale

Rien à signaler, la peau ne tiraille pas ni ne brille

La peau normale est une peau équilibrée. La zone T (front, nez, menton) peut être légèrement plus grasse mais globalement la production de sébum est équilibrée et la peau n’est ni trop grasse ni trop sèche. Les pores sont petits, la peau est lisse, le grain est fin. Elle a un aspect homogène, est ferme et souple. 

Il n’y a pas de problème particulier mais il convient de maintenir son équilibre en la nettoyant en douceur en la protégeant des agressions extérieures.

Peau Mixte

Elle brille sur la zone T et tire sur les joues

La peau mixte est, comme son nom l’indique, un mixte de deux types de peau, la peau sèche ou normale et la peau grasse. Il s’agit du type de peau le plus courant. La zone T (front, nez, menton)  a tendance à briller un petit peu trop car il y a plus de production de sébum sur cette zone (boutons, points noirs, pores dilatés). Les joues par contre ont tendance à manquer de nutrition et à tirailler.

L’équilibre d’une peau mixte est facilement perturbé par divers facteurs qui peuvent modifier son état en aggravant la déshydratation sur les joues et/ou en augmentant les imperfections sur la zone T. La peau mixte a besoin de textures qui à la fois régulent la production de sébum sur la zone T et renforcent suffisamment le film hydrolipidique au niveau des joues. 

Peau Grasse

Elle brille sur l'ensemble du visage, pores dilatés

Une peau grasse surproduit du sébum, pouvant ainsi créer de la brillance sur l’ensemble du visage. Elle est plus épaisse lorsque vous la pincez et les pores sont dilatés, plus visibles. Le teint est terne, irrégulier.

Cette surproduction de sébum (appelée séborrhée), combinée à la présence de cellules mortes et de bactéries, vient boucher les pores. Le sommet de ces petits bouchons devient noir au contact de l’air, créant ainsi des points noirs qui se transforment en bouton en cas de réaction inflammatoire. 

La surproduction de sébum est notamment due à la présence d’hormones masculines – la testostérone, présente chez les hommes mais aussi chez toutes les femmes en plus ou moins grande quantité. C’est la raison pour laquelle la majorité des hommes ont une peau de type plutôt grasse (retrouvez ici le routine de soin pour hommes). 

Mais avoir une peau grasse a aussi un avantage! Elle ride moins vite car il s’agit d’une peau relativement ferme et élastique 😉 

Contrairement à ce qu’on peut croire, la peau grasse est fragile! Il faut absolument éviter les produits trop décapants qui amènent la peau à sur-réagir en voulant se protéger. Elle sécrète alors encore plus de sébum. 

La peau grasse a besoin de textures non-comédogènes qui régulent la production de sébum, comme l’huile de soin de noisette

Peau Sèche

Rêche au toucher, elle tiraille et ne brille pas

Une peau sèche ne produit pas assez de sébum. Elle est rugueuse, tiraille, picote, rougit, démange, des petites pellicules de peau peuvent en tomber (desquamation). Les ridules et rides d’expression se marquent plus vite. Une vraie peau sèche est assez rare. Contrairement à une peau déshydratée qui manque d’eau et est un état passager, la peau sèche manque de gras.

Une peau sèche sera souvent déshydratée et sensible. Elle ne contient en effet pas assez de cellules graisseuses pour retenir l’eau qui s’évapore alors facilement de la peau et cette sécheresse la rend particulièrement sensible à toute agression extérieure (vent, froid, soleil, stress, cosmétiques non adaptés,…). 

Ce type de peau a besoin de produits riches en acides gras essentiels afin de renforcer le ciment intercellulaire et le film hydrolipidique, constitué de sueur et de sébum (produit en trop petite quantité). 

On ne modifie pas son type de peau. Par contre, en apportant des soins appropriés à sa peau, on peut aider à maintenir son équilibre afin qu’elle ne déclenche pas des états ou problèmes de peau (des imperfections par exemple) qui eux, sont passagers et réversibles.

Les états de la peau et cycles de vie

L’état de santé de la peau (déshydratée, sensible, imperfections, mature,…) peut par contre varier régulièrement en fonction de facteurs internes et externes : les hormones, le stress, le froid,  le soleil, la pollution, les types de soins que vous appliquez sur votre peau, la prise de certains médicaments, l’alimentation, la dureté de l’eau avec laquelle vous vous lavez,…

L’état physiologique de la peau va par ailleurs varier en fonction des cycles de la vie : enfance, adolescence et sénescence. 

La peau des bébés / enfants n’a pas de film hydrolipidique protecteur, elle est fragile, lisse, fine, sensible aux infections tels que les dermatites. A l’adolescence, les glandes de la peau s’activent sous l’effet des hormones sexuelles. C’est à ce moment qu’on découvre son vrai type de peau, dont les problèmes sont souvent exacerbés avec une séborrhée qui peut être importante sur la zone « T » (et donner lieu à d l’acné juvénile). A partir de 25-30 ans, la production de fribroplastes (les fibres d’élastines et de collagènes qui se trouvent au niveau du derme, donc sous l’épiderme) diminue drastiquement. A partir de ce moment-là, on vit sur son capital en termes de collagène et d’élastine. Il est alors important de prévenir le vieillissement prématuré de la peau en adoptant une bonne hygiène de vie et en nourrissant et protégeant sa peau avec des soins adaptés et efficaces. Autour de 50 ans, une chute importante des hormones sexuelles survient tant chez les femmes que chez les hommes. La peau s’affine et s’assèche. Les rides sont alors plus marquées. 

Peau Déshydratée

Elle tiraille, le teint est plus terne, le maquillage n'adhère pas bien

Lorsqu’une peau est déshydratée, elle forme des petites stries quand on la pince entre deux doigts, comme du papier froissé. Elle tire un peu quand on vient de prendre une douche. Le teint est plus terne. Le maquillage n’adhère pas bien. Cette déshydratation se manifeste surtout au niveau des joues et autour des yeux.

La différence avec une peau sèche ? Tandis que la peau sèche manque de gras, la peau déshydratée manque d’eau. Il faut boire de l’eau. On va aussi veiller à réduire l’évaporation de l’eau de la peau en renforçant le ciment intercellulaire sans étouffer le film hydrolipidique de la peau.

Ses causes ? Elles sont multiples, ce qui en fait une des problématiques les plus souvent rencontrées : un produit de soin trop décapant comme un tonique à base d’alcool ou un nettoyant visage à base de savon, un bureau climatisé ou surchauffé, le fait de ne pas boire assez d’eau, une eau de douche trop calcaire,…

Peau Sensible

Elle rougit facilement, picote, est sujette aux dermatoses

La peau sensible réactive se manifeste par des rougeurs, irritations, démangeaisons, picotements, tiraillements… dès que celle-ci est soumise à des agressions extérieures (vent, froid, soleil, stress, cosmétiques non adaptés,…).

Certaines personnes ont aussi une peau sensible, non pas en réaction à un élément extérieur particulier, mais en raison de leur patrimoine génétique ou d’une pathologie particulière (maladie, problème de micro-circulation,…). D’autres personnes, enfin, ont une peau sensible liée à un terrain allergique pouvant donner lieu à des dermatoses, comme l’eczéma ou le psoriasis. Ces deux derniers cas de peau sensible devront être traités par des soins spécifiques et ne relèvent pas de la cosmétique. 

Peau Acnéique / à imperfections

Elle présente des imperfections, brille, est irrégulière

La production excessive de sébum (sur la zone T pour la peau mixte ou l’ensemble du visage pour la peau grasse), combinée aux cellules mortes ou à des bactéries peuvent venir boucher les pores et créer des imperfections. Le sommet de ces petits bouchons va devenir noir au contact de l’air : ce sont les fameux points noirs. Ces points noirs vont se transformer en boutons en cas de réaction inflammatoire. 

Peau mature

Elle est relâchée, ridée, moins souple

Avec les années qui passent, la peau perd en fermeté (baisse de la production de collagène) et en élasticité (diminution du stock de fibres d’élastine). On constate un assèchement de la peau en raison du bouleversement hormonal. La peau est plus sèche, plus sensible, plus fine. Les rides et les taches pigmentaires seront alors plus visibles. La peau mature a besoin de soins qui la nourrissent en profondeur et illuminent son teint. 

Blog