fbpx

Des produits puissants

Précautions d'emploi des huiles essentielles et modes d'utilisation

Happy Slow, pour un mode de vie éco-responsable, sain et durable

Les huiles essentielles sont des produits puissants, il convient de les utiliser avec précaution et modération. Elles peuvent être toxiques si elles sont utilisées à mauvais escient ou en surdosage.

Pour une bonne utilisation des huiles essentielles, en toute sécurité, il y a certaines règles de base à respecter.

Précautions d'emploi

Pour toute indication thérapeutique, tout traitement par voie orale ou en cas de doute, consultez un professionnel de la santé (médecin, pharmacien,…) avant toute utilisation des huiles essentielles. Les conseils donnés par Happy Slow le sont à titre informatif et sont basés sur mes lectures de différents ouvrages concernant l’aromathérapie. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la prescription de votre médecin.

Plus particulièrement, les personnes prenant des médicaments en même temps, les personnes âgées, épileptiques ou asthmatiques doivent se renseigner sur les risques potentiels avant toute utilisation d’huile essentielle.

L’usage d’huiles essentielles par les femmes enceintes ou allaitantes et chez les bébés de moins de 3 ans (voire chez les enfants de moins de 6 ans dans certains cas) est déconseillé. Pour de plus amples détails, référez-vous à la partie « précautions d’utilisation » dans les descriptions de produit des huiles essentielles sur le site Happy Slow.

Les huiles essentielles ne doivent pas être appliquées dans les yeux, ni le contour des yeux, ni dans les oreilles ni – a priori – dans le nez ou sur les muqueuses anales et vaginales (sauf dilution à maximum 5% d’huile essentielle dans une huile végétale comme celle de noisette).

En cas de contact, ne rincez pas à l’eau (les huiles essentielles ne se mélangent pas avec l’eau) mais appliquez un coton imbibé d’une huile végétale neutre (huile d’olive par exemple) et consultez un médecin.

Les huiles essentielles doivent être conservées à l’abri de la lumière (c’est la raison pour laquelle elles sont conditionnées dans des flacons ambrés) et de la chaleur (éviter les trop gros écarts de température). Le rayonnement U.V. peut en effet modifier la composition biochimique des huiles essentielles.

Conservez vos huiles essentielles hors de portée et de vue des enfants. Gardez les flacons biens fermés et n’enlevez jamais la capsule codigoutte du flacon d’huile essentielle : elle est là pour la sécurité de vos enfants mais également afin d’éviter la volatilisation progressive des huiles essentielles qui s’appauvriraient de leurs actifs au fil du temps.

Certaines huiles essentielles peuvent être utilisées pures afin de traiter une très petite surface mais la majorité des huiles essentielles s’utilisent diluées soit dans une huile végétale ou une crème pour une application cutanée, soit dans un dispersant (sel d’Epsom, lait, miel,…) pour une utilisation dans le bain. Une mauvaise dilution peut entraîner irritations, traces ou brûlures sur la peau.

Il convient de bien suivre les dosages indiqués et conseils d’application de chaque huile essentielle. Certaines huiles essentielles ne doivent être utilisées que sur une courte période (respect d’une fenêtre thérapeutique), d’autres ne présentent aucun risque sur le long terme. Il est dans tous les cas toujours conseillé de varier les huiles essentielles utilisées. Si aucun changement n’est remarqué, n’augmentez pas les doses et ne cherchez pas à utiliser l’huile essentielle à tout prix.

Certaines huiles essentielles, principalement les agrumes, peuvent être photosensibilisantes. Après utilisation de ces huiles, ne vous exposez pas au soleil ou aux UV pendant 8 à 10 heures. C’est le cas de l’huile essentielle de citron.

Les huiles essentielles contiennent plus ou moins d’allergènes. Une huile essentielle allergisante doit être utilisée avec précaution et sur une courte période. Il est recommandé de tester une huile essentielle avant de l’utiliser : deux gouttes au creux du coude (la peau y est fine, sensible et bien vascularisée) pendant 15 minutes afin de vérifier qu’il n’y a pas de réaction.

Modes d'utilisation

Application cutanée : la voie cutanée est la voie royale pour l’application des huiles essentielles, qui traverseront rapidement l’épiderme. Certaines huiles essentielles peuvent être appliquées pures sur la peau et d’autres doivent être diluées dans une huile végétale (dermocaustiques, photosensibilisantes ou irritantes). Référez-vous à la fiche produit pour de plus amples détails.

Inhalation et diffusion : les bienfaits de certaines huiles essentielles peuvent être appréciés par inhalation ou diffusion.

En respirant directement au flacon, en disposant quelques gouttes sur un mouchoir propre, en effectuant un « sauna facial » (verser quelques gouttes d’huile essentielle dans un bol rempli d’eau chaude et inhaler la tête recouverte d’une serviette) ou en utilisant un diffuseur atmosphérique (utiliser un diffuseur approprié qui ne chauffe pas les huiles et destiné uniquement aux huiles essentielles).

Toutes les huiles essentielles ne peuvent être inhalées ou diffusées, référez-vous à la fiche produit pour de plus amples détails.

Voie orale : pour une utilisation par voie orale des huiles essentielles, consultez préalablement un médecin.

Les huiles essentielles doivent être diluées sur un support type huile végétale alimentaire, miel, sucre ou comprimé neutre pour un usage par voie orale. Certaines huiles essentielles peuvent être irritantes pour les muqueuses. 

En cas d’ingestion accidentelle, rincez la bouche avec une huile végétale alimentaire. Contactez immédiatement un centre anti-poison et consultez un médecin. Ne pas faire vomir.

Les injections d’huiles essentielles sont rigoureusement interdites.

En cas d’allergies respiratoires ou d’asthme, évitez d’inhaler directement les diffusions d’huiles essentielles.