fbpx
huile végétale française bio locale circuit court

Cerise (HV)

Prunus Cerasus Kernel Oil

Soin régénérant qui nourrit en profondeur les peaux matures (normales à mixtes)

L’huile végétale de noyau de cerise fait partie des huiles sèches « de base » aux multiples atouts. Très pénétrante, elle donne de l’éclat aux teints ternes, fatigués ou dévitalisés sans laisser de film gras. Elle permet également de lutter contre les signes du vieillissement cutané et plus particulièrement contre le photo-vieillissement.  Cette huile à l’odeur et au toucher doux permet aussi d’assouplir et de protéger la peau, en freinant la déshydratation.

Cultivée et pressée à froid à partir de noyaux de cerises bio de Lorraine, l’huile végétale de noyau de cerise Happy Slow est pure, sans aucun traitement chimique ni aucun additif, non transformée et sans conservateurs.

7,6519,90

Effacer

30 ml – 100 ml

La pompe du flacon pompe 100 ml peut ensuite être réutilisée sur d’autres flacons de 100 ml.

Happy Slow, l'efficacité d'huiles végétales locales de haute qualité, qui préservent votre beauté naturelle et l'environnement

Pourquoi choisir la cerise ?

Soin visage

Vous avez une peau mixte ou normale ? Intégrer l’huile de noyau de cerise à votre routine de soin pour le visage vous permet de réguler l’hydratation de votre peau (couches supérieures de l’épiderme), en lui apportant un soin protecteur et nourrissant. L’huile de noyau de cerise est également top pour le visage car elle aide à lutter contre le photo-vieillissement (causé par les U.V.) et le vieillissement cellulaire. Elle ravive les teints ternes et fatigués (notamment si vous fumez).

Huile « passe-partout », elle convient aussi très bien pour se démaquiller. Vous apprécierez son parfum délicat et discret de cerise.

Soin des cheveux

Ses propriétés revitalisantes, nourrissantes et adoucissantes seront particulièrement appréciées des cheveux abîmés et déshydratés. Elle protège également les cheveux colorés.

Appliquez l’huile de noyau de cerise sur les longueurs. Laissez poser 1h à 1 nuit. Faites ensuite un shampoing doux sans silicone.

Soin du corps

Très émolliente, l’huile de noyau de cerise est une excellente base de massage ainsi qu’un bon support pour l’aromathérapie.

Assouplissante, protectrice et pénétrante, elle constitue aussi une très bonne huile pour prendre soin et nourrir la peau de tout votre corps régulièrement.

Composition exceptionnelle

L’huile de noyau de cerise a une composition assez équilibrée en Omégas 6 (acides gras linoléiques – 45%) et Omégas 9 (acides gras oléiques – 35%). Les Omégas 9, présents dans le sébum de notre peau, permettent à l’huile de noyau de cerise de pénétrer en profondeur du fait de sa bonne compatibilité avec la peau. Les Omégas 6 (acides gras dits « essentiels » car notre corps ne peut en fabriquer seul) permettent notamment d’éviter la perte en eau de la peau et donc sa déshydratation . La présence de phytostérols, d’acide alpha-éléostéariquequi et de Vitamine E améliorent la fonction barrière de la peau et agissent comme anti-oxydants.

Pourquoi choisir une huile végétale Happy Slow ?

L’huile de noyaux de cerise Happy Slow est produite à partir de cerises de Montmorency, une variété de griottes, à la chair juteuse et acidulée et au jus clair, cultivée dans des vergers de Lorraine. Les cerises sont cueillies en juillet et celles qui sont destinées à la transformation (coulis, confiture, desserts, etc.) sont forcément dénoyautées. Ce sont les noyaux qui sont pressés à froid par la coopérative même pour produire l’huile. Rien ne se perd. 

C’est un indispensable pour la fabrication de cosmétiques maison (crème visage, shampoing solide,…) car, contrairement à d’autres, l’huile de noyaux de cerises peut être chauffée. Il s’agit d’une bonne alternative de proximité à l’huile de noyau d’abricot

Un peu d'histoire...

Comme son nom l’indique, cette cerise est originaire de la vallée de Montmorency, près de la forêt du même nom, dans le Val-d’Oise, au nord de Paris. Il en est question au Moyen Age, dès le 12e siècle, dans divers documents de la région. La cerise de Montmorency est popularisée à la fin du 17e siècle et surtout au 18e siècle, où elle est louangée par divers auteurs, comme Madame de Sévigné, Jean-Jacques Rousseau ou encore dans un célèbre Traité des arbres fruitiers en 1768. 

La culture de cette cerise s’est ensuite développée en Lorraine, sous l’impulsion de Louis XV, où elle s’est très bien acclimatée.

Recommandations

Il convient de conserver l’huile de noyau de cerise à l’abri de la lumière et de la chaleur.

Conditionnement

En flacon de 30 ml en verre ambré muni d’une pipette.