fbpx

Fleur d'Oranger (HA)

Citrus Aurantium Amara Water

Hydrolat aromatique équilibrant qui redonne de l’éclat aux peaux ternes et apaise le système nerveux central

Excellent tonique cutané, l’hydrolat aromatique de Fleur d’Oranger permet de rééquilibrer le pH de la peau et de redonner de l’éclat aux peaux ternes et sans lumière. Il convient à tous les types de peaux et particulièrement aux peaux délicates qui ne supportent que la douceur. Il est parfait pour la peau sensible des jeunes enfants, qui profiteront surtout de son odeur parfumée qui amène à l’apaisement, à la réduction du stress et de l’anxiété.

Issu de petits vergers du Sud de la France, l’hydrolat de Fleur d’Oranger Happy Slow est pur, sans aucun traitement chimique ni parfum de synthèse, sans conservateurs ni eau ajoutée.

12,40

Rupture de stock

100 ml

Happy Slow, la délicatesse d’hydrolats aromatiques locaux de qualité exceptionnelle, qui prennent soin de votre bien-être et de l'environnement

Comment utiliser l'hydrolat de Fleur d'Oranger Happy Slow ?

S’agissant d’un produit de grande qualité, je vous conseille de l’utiliser pur soit en le vaporisant directement sur votre visage soit en imbibant un coton démaquillant lavable. Je l’utilise surtout comme lotion tonique pour finaliser le démaquillage ou pour me nettoyer le visage en douceur le matin ou le soir lorsque je n’étais pas maquillée.

Il est aussi souvent utilisé pour calmer les bébés (et les adultes aussi) et les aider à s’endormir, en en mettant un petit peu dans l’eau du bain, en en vaporisant sur les cheveux ou encore en brumisant l’air ambiant ou l’oreiller.

Il peut être associé à de l’argile blanche ou de l’argile rouge pour préparer un masque calmant et bonne mine.

Pourquoi choisir l'hydrolat de Fleur d'Oranger Happy Slow ?

L’hydrolat d’Happy Slow est réalisé à partir de fleurs d’oranger amer, le Citrus Aurantium, connu sous le nom de bigaradier. Elles sont issues de petits vergers dans la région des Alpes Maritimes en France. 

La cueillette dite « sauvage » – à la main, dans leur habitat naturel – se fait en mai. Les fleurs fraiches sont distillées de manière traditionnelle à la vapeur, dans un ratio de 1kg de feuilles pour 1L d’hydrolat, ce qui garantit un arôme incomparable. La production est forcément limitée.

Un peu d'histoire...

L’hydrolat ou eau de fleur d’oranger est produit à partir des fleurs de l’orange amère, la bigarade. Originaire du sud de l’Himalaya, le bigaradier est introduit en Europe par les Arabes, friands des senteurs de ses fleurs. 

Au début du 20e siècle, des centaines d’hectares étaient encore consacrés à la culture de l’oranger amer en France, notamment à Vallauris dans les Alpes maritimes, pour répondre aux besoins de la parfumerie. La production est devenue plus confidentielle, supplantée par l’exploitation de l’oranger amer au Maghreb.

Recommandations

Conserver l’hydrolat à l’abri de la lumière et de la chaleur. Il ne contient aucun conservateur. Il est conseillé de le consommer endéans les 6 mois après ouverture.

Conditionnement

En flacon de 100 ml en verre ambré muni d’un spray, pour une application facilitée et une protection optimale du produit.