fbpx

Le Rituel de Soin Capillaire selon Happy Slow

routine de soin des cheveux 100% naturelle pour des cheveux sains et brillants

Retrouvez la vraie nature de vos cheveux grâce au naturel

Exit les silicones, tensioactifs irritants, huiles minérales et parabènes

Formant une pellicule à la surface de la fibre capillaire, les silicones donnent une impression de cheveux gainés et brillants mais ce n’est qu’une illusion “cosmétique”. En réalité, le cheveu est étouffé, abîmé et alourdi. Les tensioactifs comme le Sodium Laureth Sulfate ou le Sodium Lauryl Sulfate donnent une mousse importante et onctueuse mais sont irritants pour le cuir chevelu et la fibre capillaire. Un cuir chevelu irrité va produire plus de sébum afin d’essayer de se protéger. On entre alors dans le cercle vicieux des cheveux gras qu’on a tendance à laver encore plus souvent, ce qui accentue le problème. Les huiles minérales sont des matières synthétiques inertes qui n’apportent aucun nutriment à vos cheveux et ne sont pas bonnes pour l’environnement.

Ma transition capillaire vers le naturel

Quand j’ai commencé à me tourner vers des produits plus naturels, c’est au niveau de mes cheveux que j’ai vu les résultats les plus impressionnants. J’avais des cheveux fins “raplapla” et qui graissaient vite. Je les lavais tous les deux jours et devais les attacher le 2e jour. Aujourd’hui, je peux espacer les shampoings à 3-4 jours (deux shampoings par semaine), les laisse pendre presque tout le temps et ai un volume et une masse de cheveux que je n’ai jamais obtenue pendant 15 ans de shampoings “spécial volume”.

Avant d’appliquer une huile de soin ou de les laver,  brossez vos cheveux, en partant des pointes et en remontant vers les racines. 

S’ils sont fort emmêlés, je vous conseille d’utiliser une brosse en poils de sanglier ou un peigne à dents larges. Cela permet de les démêler sans tout arracher, même s’ils sont fort fins. Si vous avez des cheveux bouclés, privilégiez le peigne à dents larges. Pour coiffer les cheveux lisses, la brosse en picots de bois est parfaite.

Avant de vous coucher, brosser vos cheveux afin de les débarrasser de la poussière et les démêler en fin de journée.

La première clé pour retrouver des cheveux vraiment brillants de santé : les nourrir en profondeur grâce aux bains d’huile avec des huiles végétales de qualité. Les huiles végétales Happy Slow sont des huiles locales de première pression à froid, non chauffées ni transformées avec des produits chimiques comme des solvants.

L’objectif n’est pas de tremper vos cheveux dans un seau d’huile mais bien de les nourrir avec quelques gouttes d’une huile de soin ou d’une huile capillaire Happy Slow.

L’application d’huiles capillaires va permettre de nourrir la fibre capillaire et d’équilibrer le cuir chevelu.

Afin de répondre au mieux à vos besoins, j’ai développé deux huiles capillaires : de subtils mélanges d’huiles végétales et huiles essentielles belges et françaises pour prendre soin des cheveux à tendance grasse ou sujets aux pellicules (le Prélude Capillaire n°2) et des cheveux fins, secs, abîmés ou colorés (le Prélude capillaire n°1).

Etape n°3. Laver en douceur avec un Shampoing naturel

La deuxième clé d’une routine capillaire naturelle est de bannir les shampoings qui contiennent des silicones et des tensioactifs irritants. 

J’utilise majoritairement le shampoing solide Ballade n°1 (pour cheveux à tendance grasse). J’alterne de temps en temps avec le shampoing liquide dans lequel j’ai mis quelques gouttes d’huile essentielle de citron.

Quand vous vous lavez les cheveux, appliquez le shampoing uniquement au niveau du cuir chevelu et faites descendre ensuite le reste de produit sur les longueurs. Faites attention à ne pas abimer vos cheveux en les tournant dans tous les sens en les lavant 😉

Démêler facilement sans silicones

Pour refermer les écailles, assainir le cuir chevelu et apporter brillance à mes cheveux, je vaporise sur mes cheveux (longueurs et racines), 4-5 “pschits” de mon spray démêlant au vinaigre de cidre et hydrolat de romarin après les avoir lavés et légèrement essorés.

Séchage à l'air libre

Démêlez vos cheveux mouillés avec un peigne à dents larges afin de ne pas les abîmés (les cheveux sont plus fragiles mouillés car poreux). Partez des pointes en remontant vers le crâne.

Si c’est possible, l’idéal est de laisser les cheveux sécher à l’air libre afin de ne pas les assécher avec la chaleur. Si je suis pressée, j’utilise désormais une brosse chauffante plutôt qu’un sèche-cheveux classique. Celle-ci me permet de les sécher rapidement sans qu’ils s’entremêlent dans tous les sens (comme avec le sèche-cheveux) et tout en faisant un mini brushing par la même occasion 😉 Si vous êtes encore adepte du sèche-cheveux, la seule façon pour moi de les démêler ensuite sans trop de dégâts est la brosse en poils de sanglier.

Shampoing sec

A ne pas confondre avec le shampoing solide, le shampoing sec est une petite poudre qui va venir absorber l’excès de sébum au niveau des racines afin de “gagner un jour” entre deux shampoings ou redonner un peu de volume à vos cheveux.

Blog